L'Ascension du mont Blanc

L'Ascension du mont Blanc

Ludovic Escande

Allary

  • 2 septembre 2017

    Coup de coeur de Laurence

    Une équipe de choc assez improbable, une aventure extrême préparée à l'arrache, des soirées bien arrosées à la vodka, et Ludovic Escande shooté au Xanax, Stylnox et Doliprane...

    Un bon cocktail qui aide au dépassement de soi !

    Réjouissant !

    Laurence


  • par (Libraire)
    24 août 2017

    A la hussarde!

    Ludovic Escande soigne son cœur en peine et sa peur du vertige en faisant l'ascension du Mont Blanc !
    Mais n'imaginez pas trouver ici un manuel pratique pour préparer une telle expédition. Ou alors il vous faudrait comme lui être entouré d'un académicien (Jean Christophe Rufin) immortel ; d'un aventurier (Sylvain Tesson), dont on sait depuis son dernier accident qu'il est increvable et d'un ancien champion d'escalade. Seul un éditeur parisien, habitué à arpenter la montagne Saint Geneviève peut s'offrir ce luxe.
    Ce récit éminemment sympathique est une joyeuse et réjouissante pochade, un éloge à la hussarde de la montagne par une «tribu de types pas sérieux, d'écrivains déguisés en alpinistes».
    A la fin le cœur a repris son souffle la peur du vertige a disparu. L'ascension du Mont Blanc est une réussite.


  • par (Libraire)
    23 juin 2017

    A lire !

    J’ai découvert avec grand plaisir, hier soir, le livre de Ludovic Escande à paraître chez Allary, le 31/08/2017.
    «  L’ascension du Mont Blanc ».
    Éditeur parisien, Ludovic Escande est plus habitué aux salons littéraires qu’aux bivouacs en haute montagne. Un soir, il confie à son ami, Sylvain Tesson qu’il traverse une période difficile, l’écrivain lui lance : « Mon cher Ludovic, on va t’emmener au sommet du Mont Blanc ! ».
    Ce court récit est cette aventure folle, lui éditeur, n’ayant jamais fait d’alpinisme et souffrant de vertiges.
    Un autre de ses amis va les rejoindre, l’auteur Jean Christophe Ruffin.
    Nous découvrons au fil des pages, avec beaucoup d’humour et de tendresse, le caractère de ces deux auteurs de renom : un Sylvain Tesson complètement barré, et Jean Christophe Ruffin calme et posé.
    Plus qu’un récit d’aventure, ce roman est un hymne à l’amitié et à la littérature.
    (Encore une petite pépite de la rentrée qui s’annonce très fructueuse!)
    Si vous êtes des aventuriers en herbe, je vous conseille vivement ce roman.
    Et si vous êtes en recherche d’évasion et de voyages, voilà une belle communauté que nous avons découverte sur les réseaux sociaux « Chilowé » www.chilowe.com/ »
    Chilowe c’est une newsletter, tous les jeudis, qui vous donne des idées , voyages, expéditions… A découvrir de ce pas !