• 1 juin 2011

    Indispensable

    Le lecteur avait découvert Polza, un homme étrange, un marginal qui était visiblement l'auteur d'actes terribles, questionné par la police. Ancien auteur de livres de cuisine qui avait tout quitté pour vivre en marge des hommes, nous n'en savions pas plus sur lui. Dans ce tome, nous suivons toujours son parcours chaotique, son mode de vie qui redevient de plus en plus animal jusqu'à ce qu'il passe quelque temps avec un trafiquant de drogue, marginal comme lui qui dépense tout l'argent gagné dans les livres. Même si on le sait pas avec certitude, on sait que cette rencontre va faire basculer la vie de notre anti-héros.

    Contrairement à ce que j'ai lu sur certains blogs, le personnage principal m'a à nouveau émue. Oui, on sent qu'il va commettre l'inommable mais il a un lourd passé, des complexes jamais dépassés. Cette BD est une oeuvre d'art, ni plus ni moins. Dure, sans concession, oscillant entre le noir et blanc et la couleur, elle est indispensable.