Ces animaux qui nous rendent bêtes, Contre l'idéologie antispèciste
EAN13
9782846213097
ISBN
978-2-84621-309-7
Éditeur
Paris éditions
Date de publication
Collection
Essais et documents
Nombre de pages
109
Dimensions
23 x 15 x 1 cm
Poids
174 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Ces animaux qui nous rendent bêtes

Contre l'idéologie antispèciste

Paris éditions

Essais et documents

Offres

L'animal serait-il devenu notre alter-ego ? Pour les antispécistes, cela ne fait aucun doute. Selon eux, il faudrait ouvrir en grand les portes des zoos, attribuer aux animaux des droits subjectifs ainsi qu'une représentation politique qui les mettraient à égalité avec nous et, bien entendu, s'abstenir de les consommer jusque dans leurs productions naturelles : les fourrures bien sûr, mais aussi la laine et le cuir, sans oublier les oeufs, le miel et la soie, tous produits issus de la domestication.
Dans une langue claire et souple, cet ouvrage, entre l'essai et le pamphlet, s'attache à démonter l'un après l'autre les arguments de l'idéologie antispéciste, mais aussi ceux, du véganisme, de la collapsologie et de l'écologie radicale. Sans nier la nécessité d'améliorer le sort des animaux dans notre société, l'auteur rappelle que le monde humain s'est bâti sur la différence homme-animal. Et que, par conséquent, mieux vaudrait maintenir la part d'altérité des animaux plutôt que de vouloir les humaniser à tout prix.
S'identifier pour envoyer des commentaires.