La loi agraire de 643 a.u.c. (111 avant J.-C.) et l'Afrique, Présentation, essai de restitution (lignes 43-95), traduction et notes
EAN13
9782848675121
ISBN
978-2-84867-512-1
Éditeur
Presses universitaires de Franche-Comté
Date de publication
Collection
Institut des sciences et techniques de l'Antiquité
Nombre de pages
146
Dimensions
16 x 2 cm
Poids
294 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La loi agraire de 643 a.u.c. (111 avant J.-C.) et l'Afrique

Présentation, essai de restitution (lignes 43-95), traduction et notes

Édité par

Presses universitaires de Franche-Comté

Institut des sciences et techniques de l'Antiquité

Offres

La partie africaine de la loi agraire de 111 av. J.-C. (lignes 43-95) eut pour but de trouver une solution à la situation des terres de l'Africa. Le bouleversement agraire et humain des décennies précédentes conduisirent le législateur – Marcus Baebius selon l'A. – à résoudre les difficultés en confiant à un commissaire, le duovir, la mission de les régler sur la base de la distinction entre une terre publique grevée d'impôts, et des terres privées des colons, des acquéreurs des ventes publiques ou privées, des alliés. La loi a joué un rôle fondamental, au moins jusqu'aux réformes flaviennes et antonines. L'A. propose une analyse juridique et historique, une restitution et une traduction.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean Peyras